Rechercher
  • Marie Pasquier

Le nouveau "gendarme" ARCOM

Depuis 1er janvier 2022, l’ARCOM est le nouveau nom du « gendarme » des médias audiovisuels et du secteur du numérique. L'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) remplace à la fois le CSA (ex-régulateur de l’audiovisuel) et l’Hadopi (ex-agence de lutte contre le piratage).


L’ARCOM est une autorité publique indépendante (API) et dispose donc de la personnalité morale.


Parmi ses missions, celle appelée « Promotion et protection de la création » contribuera à la lutte contre le piratage en ligne et semble viser plus particulièrement les duplications de « sites-miroirs » qui reprennent le contenu de sites bloqués par la justice. L'Arcom dispose également de la possibilité d’établir une sorte de « liste noire » de sites de streaming illégal, afin d'entraver leur prolifération. Une autre mission de « Régulation des plateformes en ligne et réseaux sociaux » est prévue pour agir contre la manipulation de l’information ou contre la haine en ligne.


Références juridiques : LOI n° 2021-1382 du 25 octobre 2021 relative à la régulation et à la protection de l'accès aux œuvres culturelles à l'ère numérique, qui modifie entre autres, le code de la propriété intellectuelle

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044245615


Plus de précisions sur le site officiel https://www.arcom.fr/

Posts récents

Voir tout

Depuis le 1er avril 2020, les demandes en nullité ou en déchéance de marques sont devenues des procédures administratives et doivent donc être effectuées devant l’INPI. Les recours exercés contre ces

L'office européen des brevets - OEB a prolongé jusqu'au 2 juin 2020 l’ensemble des délais dont la date d'expiration est au 15 mars 2020 ou une date ultérieure. Vous trouverez plus d'informations https